Les experts Lily

Emmanuelle Piquet, psychopraticienne

portrait Emmanuelle Piquet

Emmanuelle PIQUET, née à Lyon en 1969, est une psychopraticienne, formatrice et auteure, dont le travail et les ouvrages font référence dans le monde de la thérapie brève systémique et stratégique selon le modèle de Palo Alto. Emmanuelle a publié une dizaine d’ouvrages, et donne une chronique chaque trimestre au magazine Le Cercle Psy. Elle consulte, forme, donne des conférences et anime l’équipe réunie autour d’elle.

Quel est votre parcours professionnel ?

Après un bac littéraire, j’ai intégré une École Supérieure de Commerce.

À la suite de mes études supérieures, j’ai travaillé pour de grands groupes en tant que responsable RH. Cette longue expérience m’a donné une très bonne connaissance des problématiques en entreprises. Après 15 ans de carrière, je me suis finalement formée à la thérapie brève systémique en Belgique, à l’IGB, puis j’ai ouvert mon cabinet dans la région lyonnaise, à la fin des années 2000.

Dès le début de mon exercice, j’ai que, parmi les enfants et les jeunes, nombreux sont ceux qui vont mal parce que ça ne se passe pas bien dans la cour de l’école. De ce constat est née la volonté de mettre au service des élèves harcelés le modèle de Palo Alto. J’ai modélisé une manière de répliquer aux attaques des harceleurs : ce sont les débuts de « Chagrin Scolaire ». J’étais alors entourée de 3 thérapeutes.

Aujourd’hui, ce sont au total, ce sont plus de 20 thérapeutes en France, auxquels s’ajoutent les équipes alliées de Belgique et de Suisse, qui travaillent de concert autour des consultations, des formations, de la recherche épistémologique. L’équipe au grand complet compte 25 personnes.

180° - Chagrin Scolaire, c'est quoi ?

J’ai fondé les centres « A 180 degrés », dont les thérapeutes généralistes accueillent adultes, couples ou enfants pour toutes problématiques noués autour de relations douloureuses avec les autres ou avec soi-même (souffrances au travail, dans le couple ou le cercle familial, émotions débordantes ou symptômes submergeants, phobies, etc. ne sont que des exemples). 

Les thérapeutes qui exercent dans ces centres, strictement formés à la thérapie brève systémique et stratégique selon le modèle de Palo Alto, sont en outre spécialisés dans l’apaisement des souffrances scolaire : pour ce versant, la partie « Chagrin scolaire » des centres accueille les enfants, leurs parents ou les enseignants qui veulent que s’opère un changement durable. Avec eux et pour eux, sont forgés des outils concrets, opérationnels et sur-mesure afin que les apprentissages ou les relations, entre pairs ou entre professeurs et élèves, ne soient plus un problème.